Que faire si vous voulez devenir donneur ?

L’objectif est de corréler les données post-mortem aux données récupérées lors des bilans effectués dans le cadre de l’étude. C’est pourquoi le don de cerveau pour la recherche est possible à condition d’être inclus dans l’étude.

Une fois le consentement de participation à l’étude signé, si vous avez accepté et signé le consentement pour le don post-mortem (« autorisation de prélèvement post-mortem en vue d’un don pour la recherche médicale »), un dossier de donneur vous sera adressé par courrier, contenant une carte de donneur et les procédures à suivre le moment venu.

Pour les personnes non incluses dans l’étude et souhaitant faire un don de cerveau, cette démarche est possible en contactant la coordinatrice du réseau de don de cerveau.  Un dossier de donneur vous sera également adressé.

Critères initiaux de recrutement d’un patient pour le don de cerveau :
La demande de don de cerveau post-mortem concerne des patients ayant une affection neurologique entraînant des troubles cognitifs et/ou comportementaux (Maladie d’Alzheimer, Démence à Corps de Lewy, Démences Vasculaires…) (étude MULTI MA), des patients ayant une Maladie d’Alzheimer ayant débuté avant 60 ans (étude COMAJ) mais aussi des personnes saines qui peuvent servir de témoins.
Elle donne lieu à un consentement écrit du prélèvement post-mortem.

Coordonnées de la coordinatrice du réseau du don de cerveau :
Marie-Claire Artaud
Plateforme de Ressources Biologiques
Bâtiment Roger Baillet
Groupe hospitalier de la Pitié-Salpêtrière
83 boulevard de l’Hôpital
75651 Paris cedex 13
Tél : 06 79 80 87 97 / 01 42 17 74 19
Fax : 01 42 17 75 02
marie-claire.artaud@neuroceb.org