ACTUS

La Fondation sera fermée du 4 au 26 août. Nous vous souhaitons de bonnes vacances et sommes impatients de vous retrouver à la rentrée pour de nombreux événements à travers toute la France. A vos agendas !

Inscrivez-vous dès maintenant aux Entretiens Alzheimer

line-lien



NOTRE VISION

Avec la mobilisation de tous, notre génération peut vaincre Alzheimer ! Seule la  recherche médicale permettra d’atteindre cet objectif, par la mise au point de traitements efficaces. Pour cela, l’implication de tous les acteurs est nécessaire : chercheurs, patients, donateurs et grand public. Notre fondation a pour mission de soutenir la recherche sur la maladie d’Alzheimer et concentre son action sur la recherche clinique, autour du patient, pour améliorer le diagnostic et développer des voies thérapeutiques.

line-lien   En savoir plus sur notre vision

NOS ACTIONS

Depuis sa création, la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer à financé la recherche à hauteur de 12 millions d’euros en soutenant des projets qui associent innovation et excellence scientifique autour de 3 axes prioritaires : soutenir le Pôle d’Excellence de la Pitié-Salpêtrière, accélérer les synergies au niveau européen, donner les moyens aux chercheurs français et étrangers.

Découvrez nos actions    line-lien


VIVRE AVEC ALZHEIMER 

L’évolution de la maladie d’Alzheimer provoque progressivement une atteinte des fonctions cérébrales de la personne malade, qui vient perturber sa vie quotidienne et celle de son entourage familial. Pour mieux comprendre les malades et comment les aider, voici des articles rédigés par le Docteur Olivier de Ladoucette, psychiatre, gérontologue et président de la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer.

line-lien-blanc En savoir plus line-lien-blanc




SE MOBILISER

Vous pouvez agir aux cotés de la Fondation pour la Recherche sur Alzheimer, en participant à un évènement à notre profit, en mettant en place auprès de vos proches une collecte, ou en intégrant un protocole de recherche

line-lien  En savoir plus  line-lien




NOS CHERCHEURS TEMOIGNENT

Chers amis,

La maladie d’Alzheimer est un véritable enjeu de santé publique. Les équipes de chercheurs se battent au quotidien pour trouver les solutions qui, demain, permettront de stopper la maladie d’Alzheimer. Cette recherche est capitale, elle doit être au cœur de l’action pour les malades et leurs familles car seule la recherche permettra de vaincre Alzheimer. Grâce à votre aide, grâce au financement de la recherche nous pouvons développer des projets porteurs d’espoir. Je compte sur votre soutien. Pour aider les malades, aidons les chercheurs !

Professeur Bruno Dubois Professeur de neurologie Directeur de l’IM2A Président du comité scientifique Fondation pour la Recherche sur Alzheimer

 RESEAUX SOCIAUX

 

►Médecine de précision : vers un traitement de la maladie d'Alzheimer

« En médecine de précision, afin d'appliquer le traitement le plus efficace possible, les médecins choisissent les traitements en fonction du profil génétique du patient », explique le Dr Christiane Reitz, professeure adjointe de neurologie et d'épidémiologie à l'Université Columbia (USA).
« Il y a des maladies qui sont causées par un seul gène ou très peu de gènes », dit-elle. La maladie de Huntington, un exemple classique, est causée par la mutation d'un seul gène, si vous avez la mutation, vous développerez la maladie. La maladie d'Alzheimer n'a cependant, rien à voir avec la maladie de Huntington ou même avec la plupart des maladies. « Il y a probablement plus d'une centaine de gènes impliqués dans la maladie d'Alzheimer », dit- elle « Nous en connaissons quelques-uns, mais pas tous. Nous devons identifier les autres.
Puisqu'il peut aussi y avoir une variété de causes de la maladie d'Alzheimer, les scientifiques espèrent qu'ils seront en mesure d'identifier la cause spécifique de la maladie d'un patient en séquençant son profil génétique, explique le Dr Reitz. «Ensuite, le traitement le plus efficace pour ce patient peut être déterminé et appliqué.»

C'est le cas d'un médicament expériental présenté fin juillet à la Conférence international AAIC 2018.
Harald Hampel, professeur à l'Université de la Sorbonne à Paris, a expliqué que le médicament expérimental, Anavex 2 - 73, un candidat en médecine de precision, active le récepteur Sigma- 1.
“Celui-ci est impliqué dans plusieurs voies importantes liées à la maladie d'Alzheimer”, dit le Pr Hampel. Il réduit la bêta-amyloïde et le tau hyperphosphorylé (les protéines signatures de la maladie). Il réduit également le stress oxydatif et l'inflammation du cerveau, tous deux liés au vieillissement et aux maladies liées à l'âge. L'avantage de cibler le récepteur Sigma- 1 est qu'il « active le mécanisme de défense de l'organisme pour rétablir l'équilibre cellulaire », dit le Pr Hampel. Le Pr Hampel et ses collègues ont étudié l'effet du médicament chez 32 patients atteints de la maladie d'Alzheimer d'intensité légère à modérée. L'étude a montré que « les patients ont amélioré à la fois la cognition et les activités de la vie quotidienne » après avoir pris le médicament pendant 57 semaines. « Certains ont également eu des effets positifs sur l'insomnie, un problème courant chez les patients atteints de la maladie d'Alzheimer », dit le Pr Hampel. Toutefois, les effets bénéfiques variaient d' un patient à l'autre en fonction de leur profil génétique individuel. Les caractéristiques génétiques spécifiques, partagées par environ 80% des participants à l'étude, sont en corrélation avec une réponse forte et « cliniquement significative » au traitement a déclaré le Pr Hampel.

Bien que seulement 32 patients atteints de la maladie d'Alzheimer aient participé à l'étude, le Pr Hampel est confiant quant aux résultats obtenus : « Les données génétiques sur les patients sont plus précises et par conséquent, il n'y a pas besoin de beaucoup de patients. Par exemple, les études génétiques en oncologie, où des études encore plus petites sont effectuées », dit-il.
L'étape suivante, qui a déjà commencé, est une étude plus vaste sur l'innocuité du médicament chez 450 participants atteints de la maladie d'Alzheimer.
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

Toutes nos publications

Médecine de précision pour vaincre #Alzheimer : résultats encourageant d'un candidat médicament présentés par @harald_hampel #AAIC18 : 80 % des participants étaient répondants ANAVEX®2-73. https://t.co/aH1ZHCN3vk

Tous nos tweets